mBraining Thérapie & Coaching

Home / mBraining Thérapie & Coaching
mBraining Thérapie & Coaching

mBraining : L’évolution de la thérapie et du coaching grâce aux Neurociences.

mBraining

Au cours de la dernière décennie, les chercheurs en neurosciences ont découvert un ensemble de faits étonnants … Nous avons des réseaux neuronaux complexes et fonctionnels à la fois dans notre cœur et dans notre intestin. Appelés respectivement systèmes nerveux cardiaque et entérique. Ils présentent toutes les caractéristiques d’un « cerveau » et, comme le cerveau de notre tête, ils ont les caractéristiques suivantes :

    • Un grand nombre de neurones (y compris sensoriels et moteurs) et de ganglions.
    • Des cellules neuronales avec des inter-neurones ; des neurones qui s’interconnectent de manière ré-entrante et complexe avec d’autres neurones.
    • Cellules et composants de soutien tels que les cellules gliales, les astrocytes, les protéines, etc.
    • Attributs fonctionnels : perception/assimilation de l’information, ainsi que le traitement de l’information. Eglamene le stockage et accès à la mémoire, plasticité neuronale et capacité d’adaptation (c’est-à-dire la capacité d' »apprendre »).
    • Capacité à gérer des réflexes complexes par le biais d’un système nerveux intrinsèque (c’est-à-dire qu’il n’a pas besoin du cerveau pour le diriger, il fonctionne même en l’absence totale du cerveau).
    • Un entrepôt chimique de neurotransmetteurs (ceux que l’on trouve dans le cerveau de la tête sont également présents dans les cerveaux de l’intestin et du cœur).

Ces réseaux neuronaux complexes présentent des niveaux étonnants d' »intelligence » fonctionnelle. De plus en plus de preuves montrent que ces « cerveaux » sont profondément impliqués dans le contrôle et le traitement de nombreuses fonctions et compétences comportementales essentielles.

Comment mBraining est-il possible ?

Les cerveaux du cœur et de l’intestin sont primitifs, tant sur le plan de l’évolution que sur celui du développement. Le cerveau intestinal, par exemple, a évolué bien avant le cerveau crânien et se trouve chez des organismes tels que les limaces de mer, les concombres de mer et les helminthes sans épines (un type de ver parasite). Les concombres de mer sont des échinodermes, qui font partie de l’embranchement des chordés, et on a découvert qu’ils possédaient un système nerveux entérique très sophistiqué.

a) obtenir, digérer et assimiler la nourriture,
b) repérer le danger et la sécurité, et
c) de se déplacer dans leur environnement en conséquence.

Le Système nerveux

Chez des organismes comme le concombre de mer, il est essentiellement un tube conçu pour se nourrir et se reproduire, et il a fini par évoluer vers le cerveau entérique chez les organismes supérieurs. Il est antérieur au cerveau de la tête et au système nerveux central.

Il est fascinant de constater que le développement de notre propre cerveau pendant la gestation reflète la séquence de l’évolution. Lorsque le fœtus commence à grandir, des cellules se forment dans ce qui deviendra finalement les différents cerveaux. Une plaque neurale se forme d’abord, puis se transforme en tube neural. Ce tube devient finalement la colonne vertébrale et génère le cerveau de la tête céphalique.

Cependant, à l’endroit où les bords de la plaque neurale se rejoignent et forment le tube. Une excroissance appelée crête neurale se forme.

Au fur et à mesure de son développement. Elle commence à générer le cerveau intestinal, les cellules dérivées de la crête colonisant l’intestin en développement.

Ainsi, avant que le tube neural ne se soit allongé et enroulé pour former l’encéphale et finalement le cerveau complet de la tête. Le cerveau intestinal a déjà commencé à se former et à peupler la région viscérale.

Au fur et à mesure que le tube neural se développe, il y a une autre sortie de ce qui deviendra finalement le système nerveux vagal.

Cette sortie forme le plexus cardiaque et l’innervation du cœur.

mBraining (mBrain-ing : m pour multiple – Brain veut dire Cerveau en anglais – la forme ing signale un temps progressif ou continu en anglais)

1) La façon dont vous utilisez vos multiples cerveaux.

2) Le processus d’alignement et d’intégration de vos multiples cerveaux en vue de résultats spécifiques.

Plus d’informations sur mBraining 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook2k